Ximun Tellechea | Le Petit-déjeuner
16834
post-template-default,single,single-post,postid-16834,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Le Petit-déjeuner

Quoi de mieux qu’un bon petit déjeuner équilibré le matin ? Le bon vieux café pain beurre confiture ou l’anglo-saxon oeuf brouillé ventrèche jus d’orange ? le porridge d’avoine ou le smoothie bowl ? La vrai question que je vous pose : est-il vraiment obligatoire d’en prendre un comme on peut l’entendre et le lire ?

Certes débuter la journée sur les chapeaux de roues en faisant en sorte d’avoir les nutriments nécessaire est le mieux…mais si j’ai pas faim ? si mon organisme, mon estomac refuse ? Je fais quoi ? Je me force ?

La prise d’un petit déjeuner n’est pas vital. Tous les repas sont aussi important que les autres. Vous pouvez très bien commencer votre journée de travail à jeun et laisser votre organisme se réveiller à son rythme. Cependant, rien ne vous empêche d’équilibrer ensuite votre journée par la prise de collations (en matinée et/ou après midi) pour compenser ce décalage. Vous transférez seulement des éléments de votre PDJ sur d’autres moments clés de la journée. N’est-ce pas une solution pour certains d’entre nous ?

Ci-dessous je vous met les éléments pour composer idéalement un breakfast

LE PETIT DEJEUNER TYPE

Sucré ou salé. Les aliments gras et protéines sont les bienvenus au petit-déjeuner : les graisses sont bien assimilées le matin et les protéines sont rassasiantes.

Evitez les PDJ avec des index glycémique élevés de type jus de fruits industriels sucrés, baguette de pain, confiture, laitage déjà sucré.

La composition va dépendre des goûts, du repas de la veille et de la présence ou non d’un entraînement.

Au minimum on doit retrouver :

Apport hydrique + fruit + produit laitier ou substitut (végétal) + oléagineux, matières grasses

Au mieux nous retrouverons :

Apport hydrique + fruit + produit laitier ou substitut + féculent + viandes, poissons, oeufs + oléagineux, matières grasses + aliment plaisir

Aliments à privilégier :

Féculent : flocon d’avoine, pain aux céréales, pain au levain, pain noir, pain complet etc., riz (sauvage, thaï complet / semi complet…)…

Produit laitier ou substitut : yaourt chèvre / brebis, yaourt au soja, boisson végétale (soja, riz, amande, noisette, coco…), fromage chèvre/brebis

Oléagineux, matières grasses : noix, amandes, noix de pécan, noisettes, cajou, macadamia, noix du Brésil, avocat, graines de chia, lin, sésame, pavot, courge, tournesol, huile olive, noix, colza, beurre…

Viande, poisson, oeuf : dinde, blanc de poulet, oeufs, jambon blanc, bacon, viande de grison…

Aliment plaisir : miel, sirop d’agave, sirop d’érable, sucre de coco, sucre rapadura, cacao cru…

Aliments à éviter :

Féculent : maïs soufflé, riz soufflé, galette de riz, pain de mie, céréales sucrées, baguette de pain, biscottes, cracottes…

Produit laitier ou substitut : laitage à base de lait de vache, yaourt aromatisé, crème dessert…

Oléagineux, matières grasses : margarine, beurre salé, beurre allégé…

Viande, poisson, oeuf : charcuterie grasse (ventrèche…)

Aliment plaisir : pâte à tartiner industrielle, chocolat en poudre sucré, biscuit industriel, brioche…

Fruit : nectar de fruit, fruit au sirop, jus de fruit industriel…

Astuces : 

Si l’entrainement a lieu tôt le matin, il est possible de fractionner son petit déjeuner en prenant par exemple un fruit et un produit laitier ou substitut avant et un produit céréalier après en récupération.

Il est préférable de prendre le temps de PDJ le matin, mais si besoin est, il est possible de prendre une version à emporter avec quelques oléagineux + 1 fruit par exemple ou un petit sandwich sucré ou salé.